«J’ai une autre vision que F. Legault,
quelqu’un qui a toujours vécu
comme millionnaire sur l’île des Sœurs»
Sylvie Roy

Les députés de l’Assemblée nationale pleurent le décès d’une femme de «conviction», «droite» et «intègre». Dimanche soir, Sylvie Roy s’est éteinte à l’âge de 51 ans.

Vers 20 h, dimanche, un communiqué publié sur la page Facebook de la députée indépendante a confirmé le décès. On a appris lundi matin que Mme Roy serait morte des suites d’une hépatite aïgue.

«Mme Sylvie Roy a rendu l’âme cet après-midi à l’hôpital de l’Enfant-Jésus de Québec où elle avait été admise au début du mois dernier à la suite d’un sérieux malaise. Depuis, son état n’a cessé de se détériorer», pouvait-on lire.
Elle était mère de deux adolescents, un garçon et une fille. Elle était séparée de son conjoint. Elle est morte «entourée des siens», poursuit le communiqué.