QC2014

 

Image

(Fagstein)

 

Alors que la campagne se termine au gré des vacheries libérales qui s’accumulent, un militant libéral de longue date, propriétaire de quatre résidences de personnes âgées, qui intimide sa clientèle afin de la forcer à votre PLQ, un propriétaire de compagnie, Goodfellow, qui intimide ses employés par l’envoi d’une lettre menaçant de fermeture et de pertes d’emploi si le PQ est élu, un haut dirigeant d’une compagnie de la Côte du Sud qui refuse à la candidate péquiste Goupil de rencontrer ses employés, dont certain de la famille immédiate de la candidate, sous prétexte que le PQ nuit à l’économie (ce qui est faux quand on compare les bilans PQ-PLQ sur la question) mais qui accueille tous les autres candidats, un juge (nomination post-it?) qui refuse la publication de documents incriminants pour le parti libéral en lien avec le travail de l’UPAC au moins jusqu’à la fin des élections…

View original post 911 mots de plus