Le jeune journaliste P. Teisceira à La Presse est sans doute le plus anglaizé de tous les disciples de Desmarais.

On se demande s’il vit à Toronto!

La grande majorité de son activité sur Twitter se déroule dans la langue de l’Empire.

Pour donner vos commentaires sur Facebook, cliquez sur cette photo

Pour donner vos commentaires sur Facebook, cliquez sur cette photo

Pour donner vos commentaires sur Facebook, cliquez sur cette photo!

Pour donner vos commentaires sur Facebook, cliquez sur cette photo!

P. Teisceira, le jeune journaliste anglaizé commet un grand nombre de fautes de syntaxes quand il daigne s’exprimer dans la langue de Molière.

La règle du participe passé n’est pas son point fort : Supposés ou supposé.
Retourne faire tes classes cher ami.
Manifestement, la qualité du français est secondaire au journal LaPresse.

Teisceira risque de se voir décerner le 1er Prix de la Carpette anglaise, qui est ironiquement attribué chaque année aux plus zélés collaborateurs de la colonisation linguistique au Québec.