Cliquez sur la photo, pour donner vos commentaires sur Facebook!

Constat d’échec en ce qui concerne la présence du français des raisons sociales au centre-ville de Montréal ; elles sont de plus en plus à majorité anglaise.

Pourtant la ministre responsable de la survie de langue de Molière au Québec, Hélène David  déclarait il y a quelques mois :

 

« Je souhaite que partout et sans équivoque, l’affichage des marques de commerce nous fasse sentir bel et bien au Québec et pas dans le Maine ou le Massachusetts […].Peu importe si l’on se trouve sur l’autoroute, dans un parc industriel ou tout autre lieu, peu importe s’il s’agit d’un hôtel, d’un restaurant, d’une chaîne de magasins »